0 Cart
Added to Cart
    You have items in your cart
    You have 1 item in your cart
    Total
    Check Out Continue Shopping

    Blog — Translations

    Yesterday’s Sky Chapitre Deux

    Yesterday’s Sky Chapitre Deux
    ISBN 978-0979067730 | $24.95
    Get the English language Kindle Edition | Apple iBook Edition | Nook Edition | Kobo Edition

    Yesterday's Sky French Translation

    CHAPITRE DEUX:
    POURQUOI CROIRE EN LA REINCARNATION

    Si les voix joyeuses d’un millier de cochons célestes s’élevaient à l’unisson pour entonner un Alleluia, ne serait-ce pas là un événement mémorable ? Oui, assurément, mais personne n’y croit. Si tous les hommes politiques étaient honnêtes, si le système juridique était toujours juste, si le pétrole était aussi bon marché qu’en 1957…

    On pourrait allonger indéfiniment cette liste de vœux pieux. Tous éminemment souhaitables, mais parfaitement improbables.

    La réincarnation, d’une certaine manière, est une notion du même genre. Le concept sonne agréablement, mais ce seul fait ne le rend pas forcément vrai pour autant. Les avantages de « revenir » sont évidents. Pour commencer, personne ne meurt vraiment, et hop, voici une inquiétude qui disparaît ! Deuxièmement, on n’est pas obligé de tout bien faire dans cette vie. On a le temps. Et troisièmement, justice est toujours rendue : le gamin qui vous a piqué votre vélo se fera voler le sien un de ces jours, ainsi qu’il le mérite. L’immortalité, une seconde chance, et la justice : voilà un assortiment plutôt sympathique.

    Et il y a mieux encore. Pourquoi ne pas juxtaposer les enfants qui meurent de faim en Afrique et les gens riches qui vous en mettent plein les yeux avec leurs frivolités et leur luxe ostentatoire. Il est doux de songer qu’un jour lointain, chacun se retrouvera à la place de l’autre. Il y a de la beauté et de l’élégance dans une telle image.

    Comme dans celle de nos cochons ménestrels.

    Y-a-t-il vraiment de bonnes raisons de croire en la réincarnation ?

    De toute évidence, vous êtes ouvert à l’idée de « transmigration », sans quoi vous n’auriez pas acheté ce livre. Vous n’êtes pas le seul. Aux Etats-Unis, le pourcentage de gens qui croient en la réincarnation serait compris entre 20% et 35% (Yankelovich Partners, CNN, Gallup, Luitz Research, etc).

    La proportion semble même supérieure dans ma clientèle, qui se compose pourtant d'un éventail de personnes extrêmement large. Quand je reçois quelqu’un pour la première fois, je demande toujours à la personne si je peux utiliser la notion de vies passées. Il ne m'a été répondu par la négative qu'en deux occasions. Dans l’une, mon consultant était professeur à l’Université Catholique. Il est revenu dix ans plus tard et m’a dit, « bon d’accord, parlez-moi de mes vies passées ».

    Read more

    Yesterday’s Sky Chapitre Un

    Yesterday’s Sky Chapitre Un
    ISBN 978-0979067730 | $24.95
    Get the English language Kindle Edition | Apple iBook Edition | Nook Edition | Kobo Edition

    Yesterday's Sky French Translation

    CHAPITRE UN :
    TOUT DANS UN THEME EST KARMIQUE

    Peut-être avons-nous déjà vécu de nombreuses vies, comme l’enseignent les bouddhistes et les druides, et peut-être pas.

    Comme aucune de ces deux croyances ne peut être réfutée ou prouvée de façon définitive, je doute qu'il soit possible de trancher la question par un raisonnement intellectuel. Dans le prochain chapitre, nous verrons que les preuves objectives de l’existence de la réincarnation sont convaincantes. Néanmoins, la question appartient, pour partie du moins, au domaine de la foi ou de l’expérience intuitive directe. Nous ne pouvons pas connaître nos vies passées, tout du moins pas de la manière dont nous savons que deux et deux font quatre.

    Il n’en demeure pas moins que deux affirmations sont objectivement certaines, et qu’une troisième en découle :

    1. Tous ceux qui acceptent la réincarnation sont d’accord pour dire que notre personnalité dans la vie présente prend ses racines dans nos vies passées.
    2. Tous les astrologues sont d’accord pour dire que notre personnalité actuelle et les circonstances de vie qui sont les nôtres se reflètent dans notre thème.

    La logique nous amène à en déduire ceci :

    1. Si nous acceptons à la fois la validité de l’astrologie et l’existence de la réincarnation, nous sommes obligés de reconnaître que notre thème doit refléter les dynamiques de nos vies passées, et que dissimulés dans nos configurations natales se trouvent des indices, aussi subtils soient-ils, de qui nous étions et de ce que nous faisions dans des existences antérieures.
    2. Si nous acceptons à la fois l’astrologie et la réincarnation, aucune autre position n’est logiquement défendable.

    Nous pouvons pousser le raisonnement un peu plus loin. Posez-vous une question d’astrologie vraiment primordiale : pourquoi avez-vous le thème qui est le vôtre ? Non pas comment faut-il interpréter ce thème, que signifie-t-il, mais pourquoi en tout premier lieu ces configurations astrologiques particulières sont-elles les vôtres, et pas d’autres ? Comptez neuf mois après la conception, et crac boum, nous sommes là ! Le fruit du hasard, en d’autres mots ? Logiquement, il pourrait en être ainsi. L’astrologie pourrait fonctionner dans un univers régi par le hasard. Elle se contenterait alors de refléter certaines lois géocosmiques que la science à ce jour n’aurait pas encore révélées.

    L’autre point de vue consiste à admettre l’idée qu’il puisse y avoir une raison plus profonde au fait que vous ayez ce thème là plutôt qu’un autre. Cela revient à dire que le cosmos n’est absolument pas régi par le hasard, et que le fait que vous soyez maintenant confronté aux défis qui se reflètent dans le symbolisme astrologique de votre thème s’intègre dans le tissu d’un mystère plus vaste, mystère qui sous-tendrait les manifestations apparentes de la vie. Selon cette perspective, il y a bien une cause qui vous a fait prendre votre première respiration à cet instant là, et en ce lieu particulier. Dieu ? Un univers intelligent ? Le karma ? A vous de choisir.

    Read more

    Yesterday’s Sky French Translation

    Yesterday’s Sky French Translation
    A delightful French woman named Claire Heurté Rauwel has offered our Francophone readers a generous gift. She has translated the opening two chapters of YESTERDAY’S SKY into French. If you are French speaker, please enjoy them — and if you are a French publisher, Claire would be delighted to work with you on the rest of the book.

    Read more